Apolitiques les jeunes femmes

Anne Quéniart
L’image qui domine dans les médias, celle d’une jeunesse apolitique, voire cynique, est-elle représentative? Au terme d’une enquête menée auprès d’une trentaine de militantes âgées de 18 à 30 ans, Anne Quéniart et Julie Jacques soulignent que le consensus sur la dépolitisation de la jeunesse n’est pas si évident. Au contraire, même! Les jeunes femmes qu’elles ont rencontrées sont engagées politiquement, elles ont des convictions profondes, elles croient au changement et veulent en être partie prenante.

Reviews

No reviews
Item Posts
No posts